Vente illicite de médicaments sur Internet : l’opération « Pangea » s’achève
Brève

Vente illicite de médicaments sur Internet : l’opération « Pangea » s’achève

19.11.2009

La deuxième opération internationale « Pangea », impliquant 24 pays dont la France, organisée durant une semaine contre la vente illicite de médicaments sur Internet, s’achève demain. Coordonnée par Interpol et l’Organisation Mondiale de la Santé, elle fait suite à une première journée d’action concertée d’envergure internationale intervenue le 13 novembre 2008. L’objectif général de l’opération repose d’une part sur l’identification des personnes en situation illicite de vente de médicaments soumis à prescription médicale obligatoire ou susceptibles d’être de faux médicaments via des sites Web, et d’autre part sur la mise en place d’actions judiciaires adaptées. L’opération Pangea II a ainsi permis une série d’arrestations (notamment à Toulouse, Saint-Étienne et en région parisienne), la saisie de médicaments potentiellement dangereux et pourra conduire au démantèlement de réseaux illicites. Par ailleurs, des psychotropes, des anabolisants stéroïdiens, des anxiolytiques, des substitutifs aux opiacés et d'autres produits de santé falsifiés saisis pourront faire l’objet d’analyses effectuées par la Direction des Laboratoires et des Contrôles de l’Afssaps.

Cette opération se conclut par l'identification de 125 sites internet illégaux de mise en ligne de médicaments. L'infraction principalement visée est l'exercice illégal de la profession de pharmacien (sanctionné de 2 ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende).

Quotipharm.com, le 19/11/2009
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires