Une mise en garde sur la consommation de GBL (gamma-butyrolactone)
Brève

Une mise en garde sur la consommation de GBL (gamma-butyrolactone)

24.09.2009

Cinq autorités publiques (DGS, Invs, AFSSAPS, OFDT et MILDT) s’associent dans un message d’information sur les dangers liés à l’usage de la GBL. La GBL (gamma-butyrolactone) est un produit chimique liquide très utilisé comme solvant et entrant notamment dans la composition de diverses solutions nettoyantes. Ce précurseur du GHB (gamma-hydroxybutyrate) est une substance classée comme stupéfiant. Or ces derniers mois, sa consommation dans les discothèques et des soirées a entraîné des cas d’intoxication grave ayant nécessité une prise en charge en réanimation, relèvent les autorités.

L’absorption de GBL peut en effet provoquer des nausées, des vomissements, des difficultés respiratoires, des troubles de la conscience pouvant aller jusqu’au coma. Sa consommation est généralement suivie d’une amnésie. Ces effets sont augmentés en cas d’association avec l’alcool ou d’autres substances psychoactives (médicaments ou drogues). Les effets de la GBL rendent son consommateur plus vulnérable. Par conséquent, il est recommandé d’être particulièrement vigilant, et notamment d’être attentif aux boissons consommées.

La consommation intentionnelle ou involontaire de GBL doit conduire à une consultation médicale en urgence ou à l’appel du centre 15, notamment en cas de survenue de difficultés respiratoires, de troubles de la conscience ou d’une perte de connaissance.

Quotipharm.com, le 24/09/2009
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires