Lancement du débat public sur les nanotechnologies
Brève

Lancement du débat public sur les nanotechnologies

24.09.2009

Face aux craintes et espoirs suscités par les nanotechnologies, un large débat public a été officiellement lancé mercredi pour passer à la loupe les avancées et les risques liés aux particules de taille nanométrique, c'est-à-dire jusqu'à 500 000 fois plus fines qu'un cheveu. Le ministre de l'Écologie Jean-Louis Borloo, évoquant les applications actuelles ou à venir des nanotechnologies pour la santé, l'énergie, la téléphonie mobile, les matériaux, les tissus ou encore le traitement de l'eau, a précisé que 800 produits incorporent déjà des nanotechnologies. Les effets potentiels sur la santé et l'environnement de structures ou particules, dont l'une au moins des dimensions est comprise entre 1 et 100 nanomètres (milliardième de mètre), restent mal connus. Le débat s'organisera à la fois via un site internet (www.debatpublic-nano.org) et des réunions dans 17 villes de France entre le 15 octobre et le 23 février. La première réunion publique, le 15 octobre à Strasbourg, permettra notamment de faire le point sur la réglementation européenne. Pour les cosmétiques, par exemple, un règlement prévoit que les crèmes solaires contenant des nanoparticules de dioxyde de titane, pour éviter de laisser des traces blanches, doivent le mentionner sur l'étiquette. Le débat se poursuivra le 20 octobre à Toulouse (risques pour l'environnement), notamment sur l'utilisation dans l'industrie aéronautique ou celle du médicament.

Quotipharm.com, le 24/09/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires