Retrait de lot de morphine
Brève

Retrait de lot de morphine

14.09.2009

L’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a été informée par les laboratoires Aguettant qu’une ampoule d’atropine a été retrouvée dans une boîte d’ampoules de morphine au sein d’un établissement hospitalier. Le lot de morphine concerné (n°4201994, 20mg/ml, solution injectable, date de péremption 04/2012) a été distribué dans des pharmacies d’hôpital et de ville. Le laboratoire Aguettant en accord avec l’AFSSAPS procède au retrait de ce lot de morphine. L’AFSSAPS appelle à la vigilance des patients, des médecins, et des infirmières libérales susceptibles d’utiliser une ampoule de morphine provenant d’une pharmacie de ville et les invite à rapporter les boîtes concernées par ce retrait.

Le lot de morphine concerné par le retrait (environ 5 000 boîtes contenant chacune 10 ampoules) a été distribué à des pharmacies hospitalières (4 500 boîtes environ) ainsi qu’à des pharmacies d’officine (500 boîtes).

Quotipharm.com, le 14/09/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.