Perquisition à PHR
Brève

Perquisition à PHR

07.09.2009

Des huissiers ont perquisitionné vendredi le siège du groupe PHR, ainsi que deux officines parisiennes adhérentes (l’une à l’enseigne Viadys, l’autre PharmaRéférence) et la société Publicis. Ils agissaient sur requête du tribunal de grande instance de Nanterre à la demande du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. L’Ordre a en effet assigné devant le tribunal le groupe PHR auquel il reproche sa vaste campagne de communication, lancée en mars 2009 autour du slogan « Vous donner toutes les raisons de nous préférer ». Utilisant la radio, la presse, l’affichage et Internet, cette campagne vient de redémarrer. Selon l’Ordre, « cette campagne viole aussi bien l’interdiction de la publicité adressée aux groupements d’officines, l’interdiction de sollicitation de clientèle faite aux pharmaciens, que l’interdiction de faire de la publicité trompeuse et dénigrante ». PHR est appelé à faire cesser sa publicité, quel qu’en soit le moyen de diffusion, sous astreinte de 1 000 euros par jour et par infraction constatée. Rappelons qu’une autre action judiciaire est actuellement en cours contre une campagne de communication du groupement GIPHAR, également à l’initiative de l’Ordre des pharmaciens.

Quotipharm.com, le 07/09/2009
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires