Grippe H1N1 : sauvée par une intraveineuse de Relenza
Brève

Grippe H1N1 : sauvée par une intraveineuse de Relenza

04.09.2009

VOILÀ une guérison exceptionnelle qui méritait bien les honneurs du Lancet. Une jeune femme de 22 ans, immunodéprimée à la suite d'une chimiothérapie, a survécu à la grippe H1N1 après avoir reçu par voie intraveineuse un traitement de zanamivir (Relenza), antiviral autorisé seulement en inhalation orale. La patiente, traitée par chimiothérapie pour une maladie de Hodgkin, et atteinte de la grippe H1N1, souffrait d'insuffisance respiratoire croissante et ne répondait ni au Tamiflu (oseltamivir), ni aux antimicrobiens à large spectre. Après l’avoir placée sous ventilation artificielle trois jours après son admission, les médecins lui ont administré, sans succès, des doses croissantes de Relenza en inhalation.

Au 16e jour, alors qu'elle était dans un état critique, ils ont décidé de commencer un traitement non-autorisé de Relenza par voie intraveineuse (+ méthylprednisolone). En 48 heures, l'état de la patiente s'est amélioré, montrant même une baisse de la charge virale. « Voilà un résultat qui incite à des investigations plus poussées, à la fois sur l'administration intraveineuse de Relenza seule et en association avec de fortes doses de méthylprednisolone », concluent les médecins.

Quotipharm.com, le 04/09/2009
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 8

Partenaires