Grippe A : un plan anti-hold-up pour les pharmacies parisiennes
Brève

Grippe A : un plan anti-hold-up pour les pharmacies parisiennes

29.07.2009

Afin d’être opérationnel en cas de pandémie grippale déclarée en France, les différents services de l’État, coordonnés par le centre interministériel de crise (CIC), ont mis en place un plan d’organisation « concrète des questions relatives à l’acheminement et la diffusion des vaccins, des masques de protection et des médicaments antiviraux ». Un message que le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a martelé à l’ensemble des préfets, ces derniers ayant la charge de mettre en place un plan de défense spécifique à chaque département. « Le Figaro » d’aujourd’hui signale que la préfecture d’Île de France a ainsi prévu un « plan anti-hold-up » pour les pharmacies parisiennes, autour desquelles chaque commissariat d’arrondissement ferait des patrouilles. En outre, des secteurs des hôpitaux Bichat, La Pitié-Salpêtrière et Necker pourraient être réservés et des zones de prises en charge de la grippe A verraient le jour dans tous les hôpitaux parisiens. « L’ensemble de la médecine libérale sera mobilisé », des structures intermédiaires permettraient d’élargir les capacités d’accueil, notamment des hôtels puisqu’une convention signée en début d’année envisage le blocage de 8 000 chambres dans 75 établissements de la capitale. Enfin, en cas de décès massifs, 200 corbillards et 400 camions frigorifiques peuvent être appelés en renfort.

Quotipharm.com, le 29/07/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
salaire

À la Une Salaires à l'officine : la nouvelle donne Abonné

Généralisation de la hausse du point officinal à toutes les officines, augmentation du Smic, heures supplémentaires désocialisées… En ce début d’année, de nombreux changements interviennent sur la feuille de paie de vos salariés. Commenter

Partenaires