Proposition de TFR dans une classe thérapeutique : la colère de l’USPO
Brève

Proposition de TFR dans une classe thérapeutique : la colère de l’USPO

17.07.2009

La proposition du directeur de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM), Frédéric Van Roekeghem, d’instaurer un TFR (tarif forfaitaire de responsabilité), non plus dans un groupe générique, mais dans une classe thérapeutique, à commencer dans celle des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), suscite la colère de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). « En tant que président du comité paritaire mixte, j’ai protesté contre ce plan stratégique, comme je l’ai fait l’an dernier, et je m’en suis ouvert à la CNAM et aux pouvoirs publics. Alors que nous sommes dans un cadre conventionnel avec l’assurance-maladie, je suis très choqué par cette proposition de TFR sur une classe thérapeutique. Elle aurait pu s’expliquer si nous ne remplissions pas nos objectifs mais ce n’est pas du tout le cas. De plus, cela pose la question de l’utilité des CAPI (Contrat d’amélioration des pratiques individuelles) », lance Gilles Bonnefond, président délégué de l’USPO. C’est pourquoi le syndicat d’officinaux demande à avoir la garantie dès maintenant que cette proposition ne sera pas retenue par le gouvernement, tout comme celle concernant le dispositif d’appels d’offres, « que je ne veux même pas commenter ». En effet, la CNAM poursuit aussi l’idée de mettre en place un système d’appels d’offres entre laboratoires, comme cela existe aux Pays-Bas, pour faire baisser le prix des génériques.

Quotipharm.com, le 17/07/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.