Centrales d’achats : des structures inutiles et dangereuses, selon le CNGPO
Brève

Centrales d’achats : des structures inutiles et dangereuses, selon le CNGPO

30.06.2009

Le Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) revient à la charge contre le décret créant les centrales d’achats pharmaceutiques. En effet, pour lui, « désormais, la porte est grande ouverte pour la GMS ». « La rédaction du texte laissant à interprétation, cette dernière risque d’exercer sa convoitise et d’asseoir les stratégies de développement de ses champs d’activités », poursuit le Collectif, qui s’interroge notamment sur le bon suivi, dans ces conditions, de la traçabilité des médicaments. « La multiplication des structures ne va pas de pair avec la sécurisation et le contrôle du circuit de distribution du médicament, qui est pourtant la priorité de l’ensemble des acteurs de santé et de madame la ministre elle-même », insiste le CNGPO. Au final, ce dernier estime que beaucoup de temps et d’énergie auront donc été dépensés pour créer des structures totalement inutiles puisque l’objectif de diminution des prix est déjà constaté avec les structures existantes grâce à l’action efficace des groupements de pharmaciens d’officine, fragiliser la sécurisation et le contrôle du circuit de distribution du médicament et créer une opportunité d’infiltration du circuit à d’autres acteurs, avec un bénéfice nul pour les patients.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
salaire

À la Une Salaires à l'officine : la nouvelle donne Abonné

Généralisation de la hausse du point officinal à toutes les officines, augmentation du Smic, heures supplémentaires désocialisées… En ce début d’année, de nombreux changements interviennent sur la feuille de paie de vos salariés. Commenter

Partenaires