Richard Berry de nouveau à l’affiche avec Giphar
Brève

Richard Berry de nouveau à l’affiche avec Giphar

03.06.2009

Fort du succès de la première campagne de communication d’enseigne de pharmacie vers le grand public, fin 2008, le groupe Giphar renouvelle l’expérience sur les ondes radios du lundi 8 au mercredi 24 juin. « Nous sommes le seul groupement à pouvoir espérer des retours à une campagne nationale car nous avons un bon maillage territorial. Les auditeurs qui vont entendre notre campagne pourront facilement trouver une pharmacie Giphar près de chez eux », souligne Brigitte Bouzige, présidente nationale du Giphar.

Cette campagne utilise à nouveau les services de l’acteur Richard Berry, qui préconise de se rendre chez un pharmacien Giphar dès les premiers symptômes d’allergie, de fatigue, en cas de brûlures, blessures, piqûres et démangeaisons. « Nous avons ciblé les pathologies estivales pour mettre en avant le conseil pharmaceutique à l’officine, en particulier chez Giphar où les équipes ont reçu une formation supplémentaire afin d’apporter un conseil encore plus efficace et un traitement personnalisé pour la santé au quotidien », ajoute la présidente. Les spots publicitaires seront diffusés sur huit stations phares telles que France Inter, France Info, RTL ou NRJ et sur un réseau de radios locales indépendantes. Les officines disposent d’un kit de communication pour mettre en avant l’opération : totem, vitrophanie, affiche, brochures, sacs en papier, blocs santé sur lesquels délivrer le conseil pharmaceutique écrit, badges et stop-rayons.

Quotipharm.com, le 03/06/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Retraits de lots : objectif zéro défaut Abonné

À ce jour, aucun bébé ne se trouve en danger. Mais l’affaire du lait contaminé aurait pu très mal tourner. Elle révèle surtout que les systèmes d’alerte et de retrait de lots sont perfectibles. Et pas seulement dans la grande distribution puisque 44 pharmaciens ont été épinglés par la DGCCRF pour avoir détenu dans leurs officines des boîtes de laits concernés par les retraits de lots. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.