Pfizer va offrir ses médicaments aux chômeurs américains
Brève

Pfizer va offrir ses médicaments aux chômeurs américains

15.05.2009

Le laboratoire Pfizer annonce qu'il va offrir ses médicaments gratuitement aux patients américains ayant perdu leur assurance santé depuis le début de l'année. « Nous connaissons tous des gens qui ont été licenciés récemment et ont perdu leur couverture santé, et qui, du coup, ont du mal à payer leur traitement, explique un responsable du laboratoire, Jorge Puente, dans un communiqué. Nous nous sommes dit qu'il devait y avoir un moyen d'aider les nouveaux chômeurs qui prennent des médicaments Pfizer à poursuivre leurs traitements pendant cette difficile conjoncture économique. » Principaux médicaments vendus sur ordonnance du laboratoire concernés par cette offre : Celebrex, Lipitor, Viagra et Zoloft. Il faut s'inscrire avant le 31 décembre pour bénéficier de ce programme, qui permettra d'obtenir jusqu'à un an de médicaments gratuits, pour autant que le traitement ait commencé au moins trois mois avant le licenciement.

Aux États-Unis, l'assurance santé est le plus souvent inscrite dans le contrat de travail, sauf si les particuliers souscrivent une assurance individuelle, souvent onéreuse. La perte d'un emploi s'accompagne donc généralement de la perte de la couverture santé. Cette opération intervient alors que l'administration Obama a lancé le chantier de la réforme de l'assurance santé, pour que les près de 46 millions d'Américains n'en bénéficiant pas soient couverts. Il est très généralement admis que les laboratoires devront fournir des concessions conséquentes pour la réalisation de cette réforme, qui vise également à réduire le déficit fédéral.

Quotipharm.com, le 15/05/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 8

Partenaires