Loi HPST : le Sénat revient sur le pharmacien de coordination
Brève

Loi HPST : le Sénat revient sur le pharmacien de coordination

05.05.2009

La commission des Affaires sociales du Sénat souffle le chaud et le froid sur la profession pharmaceutique. D’un côté, elle a rejeté l’article créant le statut de « pharmacien de coordination », au grand dam des syndicats d’officinaux ; d’un autre côté, elle offre la possibilité aux pharmaciens ayant reçu une formation spécifique de délivrer, pour trois mois et sans renouvellement possible, une contraception orale aux femmes âgées de moins de trente-cinq ans dans des conditions qui seront définies par décret. L’ensemble du projet de loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) amendé sera examiné à partir de la semaine prochaine par les sénateurs.

Quotipharm.com, le 05/05/2009
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires