Grippe : la pharmacie centrale des armées sur le qui-vive
Brève

Grippe : la pharmacie centrale des armées sur le qui-vive

30.04.2009

Tandis que l’OMS a monté d’un cran son niveau d’alerte pour l’élever au niveau 5, sur une échelle de 6, la pharmacie centrale des armées se tient prête à produire un antiviral contre le nouveau virus grippal. « Il est prévu que la pharmacie centrale des armées d’Orléans puisse fabriquer, à la demande du ministère de la Santé, des comprimés de l’oseltamivir PG (PG, pour pandémie grippale, NDLR), le principe actif du Tamiflu », indique le médecin chef Anne Robert du Service de santé des armées. « Nous sommes en mesure de reprendre la production de ces comprimés dans de brefs délais », ajoute-t-elle. Un premier stock de 60 millions de comprimés avait en effet été constitué dans les années 2006-2007 sous la menace de la grippe aviaire.

Quotipharm.com, le 30/04/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.