Mort du petit Yliès : le pharmacien mis en examen
Brève

Mort du petit Yliès : le pharmacien mis en examen

23.04.2009

Le pharmacien de l'hôpital Cochin a été mis en examen par la juge Marie-Odile Bertella-Geoffroy et laissé libre sans contrôle judiciaire pour « homicide involontaire » dans l'enquête sur la mort d'Yliès, 3 ans, le 24 décembre dernier. Le décès du petit garçon, admis au service pédiatrique de Saint-Vincent-de-Paul pour une suspicion d’angine, avait été consécutif à une surdose de chlorure de magnésium administré par une infirmière, en lieu et place d'un sérum glucosé, le B46.

La justice soupçonne le professionnel d'avoir commis des « fautes caractérisées dans le contrôle et l'acheminement de médicaments ». Le service du pharmacien de Cochin est en effet soupçonné d'être à l'origine de l'erreur de livraison à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul du colis de médicaments qui aurait été à l'origine des faits. L'infirmière avait elle aussi été mise en examen pour « homicide involontaire » le 26 décembre.

Quotipharm.com, le 23/04/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires