Arrivée prochaine de Alli : l’AFSSAPS appelle à la prudence
Brève

Arrivée prochaine de Alli : l’AFSSAPS appelle à la prudence

10.04.2009

Tandis qu’approche la date de commercialisation en France de la spécialité Alli, l'Agence du médicament lance aujourd’hui un appel à la prudence et à la raison face aux tentations des produits pour maigrir.

L’arrivée sur le marché européen du médicament qui sera vendu sans ordonnance, prévue fin avril/début mai, coïncide en effet avec l'ouverture de la chasse aux 2 ou 3 kg en trop parfois accumulés pendant l'hiver, souligne l’agence.

« La ligne jaune est vite dépassée lorsqu'on cherche à perdre quelques kilos superflus, notamment avant l'été », a ainsi mis en garde Anne Castot. La responsable de la surveillance du risque et de l'information sur le médicament à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a également rappelé qu'Alli, des laboratoires GSK, était contre-indiqué pour les moins de 18 ans et en cas de grossesse et d'allaitement et pouvait avoir des « interactions nocives » avec d'autres médicaments, en diminuant par exemple l'efficacité de la pilule contraceptive.

Le directeur général de l'agence, Jean Marimbert a en outre souligné qu'il serait vigilant sur les « risques de dérives et d'écarts » tout en estimant que les pharmaciens, à qui il reviendra de s'assurer que la demande d'Alli est justifiée et sa délivrance appropriée, étaient « tout à fait conscients de l'enjeu de santé publique ».

Quotipharm.com, le 10/04/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires