Arrivée prochaine de Alli : l’AFSSAPS appelle à la prudence
Brève

Arrivée prochaine de Alli : l’AFSSAPS appelle à la prudence

10.04.2009

Tandis qu’approche la date de commercialisation en France de la spécialité Alli, l'Agence du médicament lance aujourd’hui un appel à la prudence et à la raison face aux tentations des produits pour maigrir.

L’arrivée sur le marché européen du médicament qui sera vendu sans ordonnance, prévue fin avril/début mai, coïncide en effet avec l'ouverture de la chasse aux 2 ou 3 kg en trop parfois accumulés pendant l'hiver, souligne l’agence.

« La ligne jaune est vite dépassée lorsqu'on cherche à perdre quelques kilos superflus, notamment avant l'été », a ainsi mis en garde Anne Castot. La responsable de la surveillance du risque et de l'information sur le médicament à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a également rappelé qu'Alli, des laboratoires GSK, était contre-indiqué pour les moins de 18 ans et en cas de grossesse et d'allaitement et pouvait avoir des « interactions nocives » avec d'autres médicaments, en diminuant par exemple l'efficacité de la pilule contraceptive.

Le directeur général de l'agence, Jean Marimbert a en outre souligné qu'il serait vigilant sur les « risques de dérives et d'écarts » tout en estimant que les pharmaciens, à qui il reviendra de s'assurer que la demande d'Alli est justifiée et sa délivrance appropriée, étaient « tout à fait conscients de l'enjeu de santé publique ».

Quotipharm.com, le 10/04/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires