Pilule contraceptive : affaire classée ?

Pilule contraceptive : affaire classée ?

Charlotte Demarti
| 19.09.2017
  • Pilule

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur certaines pilules de 3e et 4e générations, accusées d'augmenter le risque de pathologies veineuses et artérielles. Néanmoins, trois femmes vont déposer de nouvelles plaintes pour poursuivre leur combat judiciaire.

« Au terme de nombreuses investigations menées durant quatre ans et demi, l'enquête n’a pas permis de caractériser une infraction pénale », a conclu le parquet dans sa décision datée du 16 juin...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires