Le microbiote responsable de résistance aux incrétines

Le microbiote responsable de résistance aux incrétines

Charlotte Demarti
| 27.06.2017
  • Recherche

Une étude montre que les bactéries intestinales jouent un rôle clé dans la résistance de certains patients aux incrétines indiquées dans le traitement du diabète de type 2. L'administration de lactobacilles permettrait d'y remédier.

Tous les patients atteints de diabète de type 2 ne répondent pas au traitement par incrétines (GLP-1), médicaments visant à stimuler la sécrétion d'insuline. À Toulouse, l’équipe INSERM du Pr Rémy Burcelin a montré chez la souris que cette...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires