Régime sans gluten : à éviter, sauf chez les intolérants

Régime sans gluten : à éviter, sauf chez les intolérants

Charlotte Demarti
| 04.05.2017
  • Gluten

Si la mode est au régime sans gluten, son recours chez des personnes en bonne santé et non intolérantes est à proscrire. Il pourrait en effet augmenter le risque cardiovasculaire.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se mettent au régime sans gluten, même sans souffrir d’intolérance au gluten ou de maladie cœliaque. L’objectif étant, en supprimant le gluten, d’en diminuer les effets néfastes sur la santé, comme le risque d’obésité ou de maladie cardiovasculaire....

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
JEAN-FRANCOIS C Paramédicaux 04.05.2017 à 16h58

Cette présentation est erronée. Au Magazine de la Santé, il a été clairement expliqué que c'est le fait que les gens qui suivent un régime sans gluten mangent moins de fibres qui explique le pb Lire la suite

Répondre
 
CHARLOTTE D La rédaction du Quotidien du Pharmacien 04.05.2017 à 17h08

Bonjour, je vous invite à lire l'étude publiée dans le BMJ dont le lien est indiqué dans le texte. je vous donne le résumé de l'étude en Français :
"L'apport alimentaire à long terme du gluten Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires