Le monde aujourd'hui - Le bilan, c'est surtout le désordre

Le monde aujourd'huiLe bilan, c'est surtout le désordre

Richard Liscia
| 10.04.2017

Ce n'est pas en comptant les plus et les moins que l'on dressera un bilan exact du quinquennat de François Hollande. C'est en mesurant l'influence qu'il aura sur ce qui va se produire pendant et après les élections. Ses cinq années au pouvoir ont coïncidé avec l'ascension du populisme en France et en Europe. Comme la plupart des gouvernements européens, ceux de M. Hollande n'ont pas su arrêter le phénomène.

  • Le bilan, c'est surtout le désordre

Le président de la République, dont on se gausse encore dans les cabarets et à la télévision, n'a pas échoué en toute circonstance. Il a été remarquable sur les fronts de la sécurité, extérieure et intérieure, ce à quoi personne ne s'attendait. Il a tout de même introduit des éléments de réforme libérale dans une économie qui s'est légèrement redressée. Et il a été un chef d'Etat proche de ses concitoyens, simple. Peut-être trop simple.

Le « chic type » que ses soutiens aiment...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires