Erreur de prescription : le pharmacien peut être solidaire du médecin

Erreur de prescription : le pharmacien peut être solidaire du médecin

Marie Bonte
| 05.04.2017
  • CSP

Une erreur de posologie, non rectifiée par le pharmacien, peut conduire ce dernier à répondre de cet oubli devant la justice au même titre que le prescripteur. S’appuyant sur un récent arrêt de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, l’assureur MACSF rappelle les pharmaciens à leurs obligations.

Un pharmacien et un médecin ont été condamnés conjointement, début février, par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence. Celle-ci a considéré qu’ils partageaient pour moitié chacun la responsabilité...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

Partenaires