Val d'Oise : les premiers pas de l'e-ordonnance

Val d'Oise : les premiers pas de l'e-ordonnance

Mélanie Maziere
| 03.04.2017
  • e-prescription

Une start-up lance la e-prescription dans le Val d'Oise. L'idée n'est pas nouvelle, mais sa mise en application soulève nombre de problèmes et de craintes chez les professionnels de santé.

Cela fait déjà quelques années que l'idée de dématérialiser les ordonnances et de permettre une transmission sécurisée entre médecins et pharmacies fait son chemin. Les Ordres des professions de santé ont même planché sur le sujet en 2012 (lire notre article « abonné »). Mais...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
MOHAMED B Autre Professionnel Santé 08.04.2017 à 19h07

Réglementairement c'est juste interdit.

Répondre
 
AMIRA H Pharmacien 04.04.2017 à 18h09

La Turquie possède un système de transmission sur lequel nous devrions prendre exemple, avec accès à la biologie du patient et au diagnostic du patient.

Répondre
 
xavier M Pharmacien 03.04.2017 à 22h05

Et qui va payer le médecin? Le pharmacien? Bien vu!

Répondre
 
xavier M Pharmacien 03.04.2017 à 22h04

ça, c'est du compérage. La e-ordonnance est une évidence. Mais pas sous cette forme!

Répondre
 
Bruno P Pharmacien 03.04.2017 à 19h24

Extrêmement dangereux pour les pharmacies dont le choix par le patient, soi-disant libre de choisir, sera entre les mains et sous l'influence d'un médecin scrupuleux ou peu scrupuleux ! ne jamais Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires