Bactériologie - Le second naufrage du Titanic

BactériologieLe second naufrage du Titanic

Didier Doukhan
| 23.03.2017
  • Titanic

Vingt ans. À en croire les récentes déclarations de chercheurs canadiens sur la BBC, c'est le temps qui resterait à l'épave du Titanic avant de disparaître à jamais des profondeurs de l'océan. Plus exactement, c'est à une désintégration d'origine bactérienne qu'est exposé l'« insubmersible ». Plus que la rouille c'est donc une bactérie qui grignoterait le navire qui repose à 3 800 mètres de fond depuis le 14 avril 1912. Une souche aux...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ns

À la Une Les bugs du NS Abonné

Depuis le 1er janvier, sur les réseaux sociaux, chacun s’épanche sur les difficultés rencontrées concernant les nouvelles règles du non substituable (NS), partage des anecdotes et situations plus ou moins cocasses, et n’hésite pas à appeler à l’aide les confrères en cas d’impasse. 1

Partenaires