Plavix et Zyprexa contrefaits : 5 ans de prison requis

Plavix et Zyprexa contrefaits : 5 ans de prison requis

Mélanie Maziere
| 22.03.2017
  • prison

Le procès pour trafic de médicaments contrefaits impliquant Arnaud Bellavoine et Catherine Koubi s'est ouvert lundi au tribunal correctionnel de Marseille. Hier, la procureure a requis 5 ans de prison contre l'organisateur et 3 ans contre la gérante d'une société chargée de la logistique.

L'affaire est découverte en juin 2009 par les services des douanes dans une société de transport aérien à Genève : 5 000 boîtes de Plavix (clopidogrel) et 10 000 boîtes de Zyprexa ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
JESSICA D Pharmacien 27.04.2017 à 19h06

5 ans pour donner du sucre à un patient à la place d'un médicament antiagrégant plaquettaire avec tous les risques qu'encourent le patient c'est insuffisant! les gens ne se rendent pas compte qu'ils Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires