À Casablanca, une grève suivie par 98 % des pharmaciens

À Casablanca, une grève suivie par 98 % des pharmaciens

Marie Bonte
| 08.03.2017
  • Maroc

Près de la totalité des officines de Casablanca ont fermé leurs portes hier en signe de protestation contre les multiples difficultés que connaît la pharmacie marocaine. Le mouvement pourrait se répandre à travers le pays.

Une cinquantaine de pharmacies, seulement, sur les 1 285 que compte la ville, sont restées ouvertes hier. Les autres titulaires ont choisi de suivre la grève conduite par le syndicat des pharmaciens de la wilaya du Grand Casablanca. D’autres villes pourraient...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rému

À la Une Votre rémunération au scalpel Abonné

Depuis le 1er janvier, de nouveaux honoraires et taux de marge sont entrés en vigueur. L'objectif : déconnecter encore un peu plus la rémunération des pharmaciens des prix des médicaments. 1

Partenaires