Ces candidats qui veulent la fin du RSI

Ces candidats qui veulent la fin du RSI

Christophe Micas
| 02.03.2017

Souvent décrié pour ses dysfonctionnements, le Régime social des indépendants (RSI) est dans le viseur de plusieurs candidats à l’élection présidentielle.

Estimant que ce dispositif est « un échec », François Fillon souhaite « le réformer de fond en comble ». Pour le candidat de la droite et du centre, la réforme passe par la création de la Caisse de Protection des Indépendants. « Les contributions seront calculées, collectées et gérées par un seul et même organisme », explique-t-il.

Benoît Hamon prône, pour sa part, la suppression pure et simple du RSI qui, selon lui, « ne fonctionne pas ». «...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rému

À la Une Votre rémunération au scalpel Abonné

Depuis le 1er janvier, de nouveaux honoraires et taux de marge sont entrés en vigueur. L'objectif : déconnecter encore un peu plus la rémunération des pharmaciens des prix des médicaments. 1

Partenaires