Assurance-maladie universelle - L’Alsace-Moselle candidate à l’expérimentation

Assurance-maladie universelleL’Alsace-Moselle candidate à l’expérimentation

Mélanie Maziere
| 27.02.2017

À la mi-janvier, Martin Hirsch et Didier Tabuteau plaidaient, dans une tribune publiée dans « Le Monde », pour la création d’une assurance-maladie universelle qui rembourserait les soins de santé à 100 %. Pendant que certains crient au génie, d’autres à l’utopie, l’Alsace-Moselle propose d’expérimenter l’idée pendant cinq ans.

Exit les mutuelles, sociétés de prévoyance et autres assurances santé. La proposition de Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et de Didier Tabuteau, responsable de la chaire Santé de Sciences-po, a non seulement généré de nombreux commentaires, opposés ou favorables à l’idée, mais aussi des vocations. Ainsi, l’intersyndicale du régime local d’assurance-maladie d’Alsace Moselle (CFDT, CFTC, CGT, CFE-CGC et UNSA) offre d’expérimenter cette...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires