Des médecins opposés à la vente à l'unité

Des médecins opposés à la vente à l'unité

Christophe Micas
| 21.02.2017
  • Dispensation à l'unité

La dispensation à l’unité de médicaments n'enthousiasme guère les pharmaciens. Elle ne convainc pas non plus les médecins.

Quel est le point commun entre Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ? Au-delà d’être tous les trois candidats à l’élection présidentielle, ils proposent une dispensation des médicaments à l’unité (voir notre article « abonné » sur le sujet).

Si, au sein de la profession, cette idée est loin de faire l’unanimité, elle n’emballe...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
Thilo D Pharmacien 22.02.2017 à 11h24

Bon, à la base je suis absolument contre la vente à l'unité, je ne vois pas l'économie réalisable en déconditionnant une boîte d'Amoxicilline à 2€, surtout qu'il faudra trouver une compensation Lire la suite

Répondre
 
CHRISTINE G Pharmacien 22.02.2017 à 10h34

Amasse24
adapter la posologie au conditionnement, si par exemple une boite contient 7 ou 14 ou 28 cps comme dans beaucoup de cas, ne pas prescrire pour 8 jours, 15 jours ou un mois!!! On a beau Lire la suite

Répondre
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 22.02.2017 à 18h00

Comment faire comprendre à quelqu'un sain de corps et d'esprit que le calendrier de la Sécurité Sociale est composé de 13 mois à 28 jours et que l'on fait des économies avec un traitement chronique Lire la suite

Répondre
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 21.02.2017 à 23h27

« Madame Le Pen, Monsieur Macron, Monsieur Mélenchon

Dans vos programmes électoraux vous préconisez la vente à l'unité du médicament pour réaliser des économies en limitant le gaspillage.
97% du t Lire la suite

Répondre
 
Alain C Pharmacien 21.02.2017 à 20h51

Les laboratoires pharmaceutiques fabriqueront des blisters où chaque comprimé sera individualisé et susceptible d'être séparé par découpage selon les pointillés. Ce conditionnement existe déja en Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 21.02.2017 à 17h06

Merci les gars et les filles ! Un peu concernés car ils auront du mal à rattraper le coup si ça déconne avec les médicaments . Bravo , je n'ai pas lu d'avis aussi clair , concis et complet sur le Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires