Une plateforme contre le renoncement aux soins

Une plateforme contre le renoncement aux soins

Christophe Micas
| 20.02.2017
  • Consultation

Depuis l’année dernière, une vingtaine de caisses primaires d'assurance-maladie expérimentent un nouveau dispositif visant à accompagner les assurés ayant renoncé à se soigner.

De nombreux Français renoncent à se soigner. Les raisons sont diverses : le coût trop élevé de certaines prestations, des difficultés pour se déplacer, ou encore méconnaissance du fonctionnement du système de santé, sont généralement rapportés.

De son côté, l’assurance-maladie ne renonce pas...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
claude l Médecin ou Interne 17.05.2017 à 14h56

Et ceux qui n'auront plus de téléphone ni fixe ni portable,et ceux qui n'auront pas d'ordinateur et ceux qui n'iront plus chez le docteur,l'hôpital etc..... et qui vivront en autarcie
Vous Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires