Le Conseil d’État dit oui au vaccin limité au DTP

Le Conseil d’État dit oui au vaccin limité au DTP

Marie Bonte
| 08.02.2017
  • DT¨P

Suite à une décision du Conseil d’État, le gouvernement sera désormais contraint de proposer, sans association avec d’autres vaccins, les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, les seuls obligatoires en France.

Dans quatre mois, les parents pourront, s’ils le souhaitent, faire vacciner leur enfant uniquement contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite grâce à un vaccin limité à ces trois valences (DTP). Le Conseil d’État a suivi l'avis du...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
martine l Pharmacien 08.02.2017 à 16h19

Merci au Pr Joyeux qui pour cela a été radie du conseil de l'ordre des médecins !!!!!!

Répondre
 
laurent T Pharmacien 08.02.2017 à 16h36

Et le revaxis....?
Il a toujours existé, non???
Le père Joyeux n'a pas été radié pour cela, d'une part, et derrière ces grandes phrases, il envoie sur son site de vente en ligne, dit une vérité Lire la suite

Répondre
 
Cedric B Pharmacien 08.02.2017 à 17h45

Le Revaxis ne peut pas être utilisé pour la primovaccination du nourrisson.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires