Sartans, IEC, antiépileptiques : baisses de prix annoncées

Sartans, IEC, antiépileptiques : baisses de prix annoncées

Charlotte Demarti
| 07.02.2017
  • baisses

Le « Journal officiel » du 7 février publie, dans trois avis (1,2,3), les listes de spécialités dont le prix a été revu à la baisse.

Plusieurs spécialités sont concernées par des baisses de prix, selon le « Journal officiel » du 7 février. Notamment, dans le domaine de la cardiologie : des antagonistes de l’angiotensine II (candésartan, irbésartan, losartan, telmisartan, valsartan), des IEC (captopril, énalapril, lisinopril, quinapril,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
joseph f Pharmacien 08.02.2017 à 10h31

CONSTITUTIONNEL ,? CES BAISSES AUTORITAIRES ?
SYNDICATS REVEILLEZ VOUS!!!!!!!!

Répondre
 
Maxime L Pharmacien 08.02.2017 à 07h26

Jusqu'ou ira t-on dans la baisse de prix des médicaments?
Nous sommes la seule profession qui subit une baisse imposée du CA. Je viens de racheter une pharmacie, puis-je voir mon banquier en lui Lire la suite

Répondre
 
Frédéric R Pharmacien 08.02.2017 à 13h05

Je dirais même moins : remboursement à hauteur de 25% car le prix actuel (hors honoraire puisque les prix évoqués sont a priori hors honoraire) de Keppra 1000 et de son générique sont actuellement Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires