Cessation de paiement - La vallée d'Aspe perd sa pharmacie

Cessation de paiementLa vallée d'Aspe perd sa pharmacie

Marie Bonte
| 26.01.2017

Un dossier bancaire refusé, puis un grossiste qui cesse ses livraisons, et c’est toute une vallée qui se retrouve sans pharmacie depuis que l’officine de Bedous a dû déposer le bilan, le 10 janvier.

  • vallée d'aspe

Installé depuis 2012, à Bedous, dans la vallée d’Aspe (Hautes-Pyrénées), Gérard Roy n’a pas vu les nuages s’amonceler au-dessus de son officine. Quand, il y a un an, il transfère son officine quelques dizaines de mètres plus loin dans la même rue, c’est pour rejoindre une maison de santé créée en janvier 2015 par la communauté de communes de cette vallée de 2 800 habitants. Et 18 professionnels de santé qui s’y sont regroupés.

Première difficulté, cependant, le pharmacien doit...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires