Le monde aujourd'hui - Campagne : perte de tonus

Le monde aujourd'huiCampagne : perte de tonus

Richard Liscia
| 16.01.2017

A l'heure où nous écrivons ces lignes, il n'est pas possible d'inclure le débat de dimanche de la primaire à gauche, ni a fortiori celui de la semaine qui commence. L'impression générale est que la campagne se poursuit à un rythme plus lent dans tous les camps, en partie parce que le temps réservé à la gauche est insuffisant et en partie parce que la droite s'interroge sur sa propre dynamique.

  • Campagne : perte de tonus

On nous trouvera quelque peu exigeant, mais nous attendions des débats de la gauche qu'ils se concentrent autour du noyau dur de la politique, le chômage et la dette, ou comment créer massivement des emplois en France tout en rétablissant les comptes publics. On nous trouvera quelque peu simplificateur mais, en dehors de la grande réforme qui atteindrait ces deux objectifs, les autres dossiers nous semblent moins urgents, mieux : ils seront plus aisément résolus, même celui de la crise...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires