Médicaments vétérinaires : 9 délivrances sur 10 illégales

Médicaments vétérinaires : 9 délivrances sur 10 illégales

Mélanie Maziere
| 13.01.2017
  • Vétérinaire

Plus de neuf médicaments vétérinaires de prescription sur dix font l'objet d'une délivrance illégale. Si les pharmaciens ne respectent pas toujours la législation, les vétérinaires sont hors du cadre légal de manière quasi systématique.

En décembre 2015, l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) dénonçait les pratiques délictuelles des vétérinaires qui délivrent des médicaments sur prescription sans remise d'ordonnance, ou en la fournissant en même temps...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires