Grippe : le vaccin bientôt obligatoire pour les soignants ?

Grippe : le vaccin bientôt obligatoire pour les soignants ?

Mélanie Maziere
| 11.01.2017
  • Vaccination

Après avoir annoncé que le bilan de l'épidémie de grippe, au vu de l'important nombre de malades, serait « probablement lourd », les autorités de santé envisagent de rendre obligatoire le vaccin pour les soignants.

Alors qu'une enquête de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) est en cours pour identifier et analyser les causes de l'épidémie de grippe qui a sévi dans l'établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Jean-Marie D Médecin ou Interne 12.01.2017 à 09h55

Le vaccin antigrippal commercialisé en France n'est pas efficace (sur l'hospice touché à Lyon, seuls 40 % des résidents étaient vaccinés, mais les vaccinés représentaient plus de 50 % des décès) Lire la suite

Répondre
 
vincent m Pharmacien 12.01.2017 à 11h18

quelle souche était responsable des décès ??

Répondre
 
Christian L Autre Professionnel Santé 11.01.2017 à 17h55

Christian L Biochimiste clinique: Où va la démocratie Française? Obéit elle à l'industrie pharmaceutique?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires