Réseau officinal - Préserver ou restructurer ?

Réseau officinalPréserver ou restructurer ?

Marie Bonte
| 05.01.2017

Il faut sauver le maillage officinal : formulé à l’unisson par les syndicats, les instances ordinales et les pouvoirs publics, ce credo marque l’urgence de la situation alors que, dans certains territoires, le réseau se trouve fragilisé par la désertification médicale.

  • désert médical

En septembre 2016, une officine a disparu chaque jour. Cette accélération des fermetures a suscité l’émoi de la profession, avant d’être rapidement démentie. L’Ordre national des pharmaciens est formel, à la fin 2016, le nombre de fermetures ne devrait pas excéder le nombre de 181 enregistré en 2015.

Au-delà des batailles de chiffres, l’attention portée aux effectifs démontre l’anxiété de la profession. Mais que dénotent réellement ces fermetures ? À s’y pencher de plus...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires