Représentativité syndicale - La nouvelle donne

Représentativité syndicaleLa nouvelle donne

Didier Doukhan
| 05.01.2017

Les élections aux URPS de fin 2015, qui redessinent la représentativité des syndicats de pharmaciens, redonnent la primauté à la FSPF et dopent l'USPO, mais surtout écartent l'UNPF des négociations de la future convention pharmaceutique.

Le redécoupage des régions françaises est passé par là. Avec 17 régions, et donc autant d'Unions Régionales des professionnels de santé (URPS), le scrutin des élections aux URPS de fin 2015 démontrent une nette polarisation de la profession entre les deux grands syndicats, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) remportant 48,81 % des voix, soit 89 sièges, talonnée par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), qui a convaincu 42,59 % des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires