Biotechnologie - Pourquoi les petites Françaises partent en Amérique ?

BiotechnologiePourquoi les petites Françaises partent en Amérique ?

Mélanie Maziere
| 19.12.2016

Les 1 300 biotechs françaises placent l’Hexagone au deuxième rang mondial en nombre d’entreprises des sciences de la vie, derrière les États-Unis. Pourtant, pour prendre leur envol, c’est outre-Atlantique qu’elles trouvent des solutions.

Le panorama 2016 des biotechs des sciences du vivant en France est formel. Le marché des biotechs devrait atteindre les 500 milliards d’euros d’ici à 2020 dans le monde. Rien qu’aujourd’hui, 70 % des médicaments vendus dans le monde sont issus des biotechnologies. Mais c’est aux États-Unis que les biotechs défendent leur avenir. « Si on n’est pas présents aux États-Unis, on n’est pas visibles », explique le Dr Richard Bouaboun, directeur des opérations de Defymed....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

Partenaires