Biotechnologie - Pourquoi les petites Françaises partent en Amérique ?

BiotechnologiePourquoi les petites Françaises partent en Amérique ?

Mélanie Maziere
| 19.12.2016

Les 1 300 biotechs françaises placent l’Hexagone au deuxième rang mondial en nombre d’entreprises des sciences de la vie, derrière les États-Unis. Pourtant, pour prendre leur envol, c’est outre-Atlantique qu’elles trouvent des solutions.

Le panorama 2016 des biotechs des sciences du vivant en France est formel. Le marché des biotechs devrait atteindre les 500 milliards d’euros d’ici à 2020 dans le monde. Rien qu’aujourd’hui, 70 % des médicaments vendus dans le monde sont issus des biotechnologies. Mais c’est aux États-Unis que les biotechs défendent leur avenir. « Si on n’est pas présents aux États-Unis, on n’est pas visibles », explique le Dr Richard Bouaboun, directeur des opérations de Defymed....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires