Chambre disciplinaire de Rhône-Alpes - Soixante mois d'interdiction d'exercer pour escroquerie et délivrance irrégulière

Chambre disciplinaire de Rhône-AlpesSoixante mois d'interdiction d'exercer pour escroquerie et délivrance irrégulière

Anne-Gaëlle Moulun
| 12.12.2016

Condamnée par le tribunal correctionnel de Bonneville en novembre 2015 pour escroquerie et délivrance irrégulière de stupéfiants, une pharmacienne de Haute-Savoie a écopé le 1er décembre de 60 mois d'interdiction d'exercice de la profession par la chambre de discipline professionnelle, suite à une plainte formulée par le président du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens de Rhône-Alpes.

Elle avait déjà été condamnée une première fois à 13 mois d'interdiction d'exercice, dont 7 avec sursis, en juin 2013, pour des délivrances irrégulières d'hypnotiques et des irrégularités multiples de délivrance de stupéfiants. Cette fois-ci, Mme K., pharmacienne à Bonneville, en Haute-Savoie, a écopé de 60 mois d'interdiction d'exercice de la profession. Proche de la retraite, elle ne devrait donc plus retourner derrière un comptoir d'officine.

Les faits sont anciens et...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires