Physiopathologie - Quand le froid ouvre la porte aux infections ORL

PhysiopathologieQuand le froid ouvre la porte aux infections ORL

Didier Rodde
| 12.12.2016

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les rapports entre le froid et diverses pathologies ne sont pas toujours aussi évidents qu’ils peuvent paraître de prime abord et les mécanismes physiopathologiques impliqués comportent souvent encore une part d’inconnue.

  • bronchiolite
  • Froid

Pour commencer par le commencement, interrogeons-nous sur le concept de froid.

Les notions même « d’hiver » et de « froid » sont abordées différemment suivant les études. Ainsi, dans la plupart des pays où la température et la saison sont très liées, les mois sont utilisés comme variables. Cette méthode est la plus couramment utilisée dans les publications, mais elle est peu descriptive car d’une région à l’autre le climat n’est pas le même pour un même mois. Une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires