Pollution aux particules fines : le pharmacien, interlocuteur des patients inquiets

Pollution aux particules fines : le pharmacien, interlocuteur des patients inquiets

Marie Bonte
| 08.12.2016
  • Pollution

Paris et d’autres métropoles françaises connaissent depuis trois jours un pic de pollution aux particules fines et au dioxyde d'azote particulièrement persistant. Dans ce contexte, les pouvoirs publics reconnaissent le rôle de conseils des pharmaciens auprès de la population.

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 08.12.2016 à 22h58

« La fermeture des berges de Seine, provoquant des embouteillages conséquents, n'a pas dû aider... »

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 09.12.2016 à 12h06

Bien sûr que si , ça a aidé les joggeurs et autres sportifs ou touristes à bien se remplir les poumons . Et si on parlait du parking ( rare ou cher ) qui incite les conducteurs à tourner longtemps Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 12.12.2016 à 16h40

Et les ralentisseurs qui obligent à freiner et réaccélérer .... ce qui consomme et pollue le plus !!!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires