Régulation du réseau : les syndicats contestent le projet d'ordonnance

Régulation du réseau : les syndicats contestent le projet d'ordonnance

Christophe Micas
| 01.12.2016
  • Officine

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) a présenté cet après-midi aux syndicats d’officinaux son projet d’ordonnance visant à simplifier les règles d’installation, de transfert et de regroupement des officines. Un texte qui, en l'état, ne convient pas aux organisations professionnelles.

Plusieurs éléments du projet d’ordonnance rédigée par la direction générale de l’offre de soins (DGOS) remettent en cause certaines règles d’organisation du réseau officinal. « Ce texte...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 14 Commentaires
 
Arnaud F Pharmacien 26.12.2016 à 20h40

« Vaut il mieux se battre pour empêcher les pharmaciens d'aller vers les centres commerciaux ou se battre pour empêcher E.leclerc de démolir notre monopole ?
A lire la réaction de nos syndicats on vi Lire la suite

Répondre
 
CHRISTOPHE A Pharmacien 02.12.2016 à 15h13

il faudra de toute façon un jour ou l'autre une évolution de notre réseau, peut être moins de pharmacie en centre ville et plus dans les grandes surfaces , cela ne m'inquiète pas, les patiens Lire la suite

Répondre
 
Xavier B Pharmacien 02.12.2016 à 13h46

A un moment il faut savoir vivre avec son temps. Les gens iront dans les pharmacie de centre-co quand ils iront s'y promener mais continueront tout de même de fréquenter leur pharmacie de quartier. Lire la suite

Répondre
 
charlotte d Pharmacien 02.12.2016 à 12h03

Tout à fait favorable à l'installation en centre co.
Il faut désengorger les villes

Répondre
 
paule j Pharmacien 02.12.2016 à 09h39

qu' est ce qu 'on attends pour faire greve et fermé les pharmacies,faut il etre naif pour croire a ces discours de l'état et des politiques, négociation= baisse de revenus ,fermeture des pharmacies Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires