Cyberpharmacie - Les limites d'un marketing très contraint

CyberpharmacieLes limites d'un marketing très contraint

Domitille Darnis
| 28.11.2016

La vente de médicaments sur internet est une activité pharmaceutique à part entière. Considéré comme « le prolongement virtuel de l’officine », le site internet d’une pharmacie doit satisfaire à de nombreuses règles. Focus sur la réglementation.

  • site
  • web

En novembre 2012, la sphère officinale s’agite avec l’ouverture de la première pharmacie en ligne, la Pharmacie GDD, basée à Caen. Le commerce électronique de médicaments était autorisé par une directive européenne de 2011 mais le cadre réglementaire n’était pas encore fixé en France. Six mois plus tard sort l’arrêté du 20 juin 2013 définissant les bonnes pratiques de dispensation des médicaments par voie électronique. Objectifs : vente encadrée, sécurité du patient et lutte...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires