Retraite des pharmaciens - La démographie, un enjeu majeur pour la CAVP

Retraite des pharmaciensLa démographie, un enjeu majeur pour la CAVP

François Sabarly
| 28.11.2016

La Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) présente des comptes équilibrés et dispose de réserves financières importantes. Mais la baisse du nombre de pharmaciens choisissant l’exercice en officine réduit le nombre de cotisants, rendant sans doute nécessaire une nouvelle réforme du régime complémentaire par répartition. C’est ce qu’a notamment indiqué la présidente de la caisse de retraite, Monique Durand, au cours des premières « Rencontres de la CAVP ».

La retraite des pharmaciens libéraux, on le sait, est composée, de deux régimes : le régime de base, géré par la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL), et le régime complémentaire, géré directement, lui, par la CAVP. Depuis deux ans, ce second régime comporte une part de capitalisation obligatoire, en plus de la part gérée traditionnellement en répartition.

« Notre système de retraite est à ce jour le seul, parmi les différentes...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
CA

Sévère réquisitoire contre les compléments alimentaires de l'hiver

Dans un numéro hors-série paru ce jeudi 10 octobre, le magazine « 60 millions de consommateurs » a passé au crible 120 compléments alimentaires parmi les plus vendus en hiver. Pour son numéro hors-série (novembre - décembre... 3

Partenaires