À la Une - Hépatite C : recherche traitement désespérément

À la UneHépatite C : recherche traitement désespérément

Charlotte Demarti
| 28.11.2016

L’accès pour tous aux nouveaux traitements contre l’hépatite C, promis il y a six mois par la ministre de la Santé, n’est toujours pas d’actualité. Alors certains patients n’hésitent pas à aller se procurer des génériques de ces traitements à l'étranger. Début novembre, c'est un laboratoire algérien qui s’est carrément rendu en France pour démarcher les malades porteurs du VHC.

  • ecran
  • Yann Mazens

    Hépatite C : recherche traitement désespérément

Marisol Touraine l’a promis le 25 mai dernier : les nouveaux traitements contre l’hépatite C, efficaces à plus de 90 % mais très coûteux, seront accessibles à tous les patients atteints de la maladie.

Depuis cette annonce, l’accès et le remboursement aux traitements ont été étendus à 6 profils supplémentaires : patients à un stade de fibrose moins avancé (F2), en attente de transplantation hépatique, en hémodialyse, présentant des manifestations extra...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 2 Commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires