Débat Fillon-Juppé : deux visions de la santé

Débat Fillon-Juppé : deux visions de la santé

Christophe Micas
| 25.11.2016
  • Fillon-Juppé

François Fillon et Alain Juppé ont notamment débattu, hier soir à la télévision, de la santé. L'occasion pour les deux candidats de la primaire de la droite et du centre de montrer leurs divergences.

Lors de leur dernier débat avant le deuxième tour de la primaire de la droite et du centre, dimanche, François Fillon et Alain Juppé se sont notamment affrontés sur les questions de santé. À propos de l'assurance-maladie, « j'ai une divergence assez profonde avec François...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Potard17 Pharmacien 26.11.2016 à 01h28

« Avec le programme de François Fillon, en matière de santé, la France copiera les USA en laissant des soins à la seule charge des mutuelles et assureurs privés. Je ne veux pas de ce modèle qui ne pe Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 26.11.2016 à 12h43

« Beaucoup de concitoyens ne veulent pas acheter en payant , nuance . Faire payer les mutuelles en totalité n'est pas réalisable à cause des problèmes de confidentialité de la vérification de prescrip Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires