Un trafic de Subutex vers la Finlande démantelé

Un trafic de Subutex vers la Finlande démantelé

Mélanie Maziere
| 24.11.2016
  • Subutex

Les gendarmes de l'OCLAESP* ont démantelé, début novembre, un trafic de Subutex dont le but était d'alimenter les marchés finlandais et lettons.

Si l'usage détourné de médicaments à but stupéfiant n'est pas nouveau, en particulier pour le Subutex (buprénorphine), la revente à l'international est moins courante. D'après l'enquête de l'OCLAESP, au cours des quatre derniers mois, ce sont au moins 25 000 comprimés de buprénorphine qui ont été achetés en France et remboursés par la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 9 Commentaires
 
thierry l Pharmacien 25.11.2016 à 10h27

Ne pourrait-on pas instaurer un carnet de suivi indispensable pour la prescription et le délivrance des substituts ?

Thierry/Pharmacien

Répondre
 
Paul L Pharmacien 24.11.2016 à 18h41

Incroyable qu'un gars en prison débourse 400€ pour se retrouver dans un état léthargique pendant 4 Heures.
Ils sont incroyables ces finlandais.

Répondre
 
simon l Auxiliaire Pharmacie 02.12.2016 à 17h37

Le subutex ne rend pas léthargique !!!

Répondre
 
PHILIPPE D Pharmacien 24.11.2016 à 17h52

LETTON c'est bon

Répondre
 
AHMED B Pharmacien 24.11.2016 à 17h01

JE N'AI JAMAIS COMPRIS L'INTERET DU SUBUTEX NI POURQUOI IL EST PRIX A 100% PAR LA SECU S'IL VOUS PLAIT.
PEUT-ON SEVRER UN ALCOOLIQUE EN LUI INGURGITANT UNE BOUTEILLE DE WHISKY PAR JOUR . SUBUTEX EST Lire la suite

Répondre
 
PHILIPPE D Pharmacien 24.11.2016 à 17h57

ce n'est pas toujours facile de dire NON pour un médecin quand il a, en face de lui, seul à seul, un individu
à l'air patibulaire. J'en ai refusé beaucoup dans mon officine, mais je fais 1m85 et Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 25.11.2016 à 13h14

Nouveau mot ? " Scupidité " , mélange de stupidité et cupidité . Stupide par rapport au risque de perte de l'énorme valeur d'une officine . La cupidité rend con . C'est ce que ça donne quand on juge Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires