Logiciel de gestion - Un pharmacien en correctionnelle pour une erreur de touche

Logiciel de gestionUn pharmacien en correctionnelle pour une erreur de touche

Marie Bonte
| 24.11.2016

Accusé par la caisse d’assurance-maladie d’escroquerie à hauteur de 583 000 euros, un pharmacien des Hauts-de-France a finalement écopé d’une amende de 5 000 euros et d’une interdiction d’exercer pendant un an. Aucune infraction n’a en effet pu être retenue contre lui dans les principaux faits qui lui étaient reprochés si ce n’est l’emploi inadéquat d’une touche de son logiciel de gestion de l’officine.

  • touche K

Il aura suffi d’une audience pour que la lourde accusation qui pesait sur lui, se dégonfle. Un couple de titulaires du Quesnoy (Nord) a finalement pu prouver que les lourdes charges retenues contre lui – une escroquerie à l’assurance maladie de 583 184 euros – n’étaient finalement qu’un simple tour de passe-passe dû à une erreur de manipulation de son logiciel de gestion d’officine.

Il aura fallu cependant plus d’un an et toute la pugnacité de leur défenseur, Me Jean-François...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires