L'utilisation des anti-TNFs reste élevée chez les patients atteints de MICI

L'utilisation des anti-TNFs reste élevée chez les patients atteints de MICI

23.11.2016
  • ansm

Une étude réalisée par les experts en pharmaco-épidémiologie de l’ANSM et publiée dans la revue Alimentary Pharmacology and Therapeutics (AP&T) d’octobre 2016, fait le point sur la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques inflammatoires intestinales (MICI) en France depuis 2009.

Réalisée à partir des données du SNIIRAM, cette étude renseigne sur la population atteinte de MICI ainsi que sur la fréquence d’exposition aux différents types...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Grille des salaires 2019 : le point officinal bloqué à 4,425 euros

Les partenaires sociaux de la branche se sont rencontrés hier, lundi 14 janvier, pour négocier la revalorisation 2019 de la grille des salaires. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé. À peine l’accord sur les salaires conclu en... 1

Partenaires