Tremblement de terre en Italie - Le témoignage d'Alessandra Rossi, pharmacienne et survivante

Tremblement de terre en ItalieLe témoignage d'Alessandra Rossi, pharmacienne et survivante

Ariel F. Dumont
| 21.11.2016

Cette pharmacienne et sa famille ont perdu leur officine, dévastée le 30 octobre dernier par un violent séisme de magnitude 6.5. Depuis, leur vie a basculé et le temps passe entre les nuits froides dans la voiture et une caravane transformée en officine.

  • Italie
  • Italie pharmacie en ruine

Dans la vie d’Alessandra Rossi, il y a un avant et un après. L’avant, c’était jusqu’au 30 octobre dernier, lorsque la terre a tremblé pour la troisième fois depuis le 24 août dans la région de l’Ombrie, à deux cents kilomètres au nord de Rome. Depuis, la vie de cette pharmacienne de 40 ans a basculé. Les repères, les petites choses de la vie comme prendre une douche, dîner chez des amis, aller chez le coiffeur et accompagner ses filles à l’école, tout a disparu. Maintenant, il y...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires