Tremblement de terre en Italie - Le témoignage d'Alessandra Rossi, pharmacienne et survivante

Tremblement de terre en ItalieLe témoignage d'Alessandra Rossi, pharmacienne et survivante

Ariel F. Dumont
| 21.11.2016

Cette pharmacienne et sa famille ont perdu leur officine, dévastée le 30 octobre dernier par un violent séisme de magnitude 6.5. Depuis, leur vie a basculé et le temps passe entre les nuits froides dans la voiture et une caravane transformée en officine.

  • Italie
  • Italie pharmacie en ruine

Dans la vie d’Alessandra Rossi, il y a un avant et un après. L’avant, c’était jusqu’au 30 octobre dernier, lorsque la terre a tremblé pour la troisième fois depuis le 24 août dans la région de l’Ombrie, à deux cents kilomètres au nord de Rome. Depuis, la vie de cette pharmacienne de 40 ans a basculé. Les repères, les petites choses de la vie comme prendre une douche, dîner chez des amis, aller chez le coiffeur et accompagner ses filles à l’école, tout a disparu. Maintenant, il y...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires