À la Une - Avenir de l'officine : l'enquête qui rassure

À la UneAvenir de l'officine : l'enquête qui rassure

Mélanie Maziere
| 21.11.2016

Confiance renouvelée, conseil indispensable, pharmacien incontournable, les mots des patients sauraient-ils guérir les maux des confrères ? L’enquête « Regards croisés » sur l’évolution du métier de pharmacien révèle un soutien indéfectible du grand public pour le professionnel de santé.

  • pharmacien client
  • Sondage CSA-OCP
  • Sondage CSA-OCP

Pharmaciens en proie au doute quant à l’avenir du métier, écoutez vos patients ! Une enquête* menée par l’institut CSA à la demande de l’OCP, posant les mêmes questions au grand public et aux pharmaciens, démontre le bel optimisme des consommateurs pour l’officine d’aujourd’hui et de demain. De quoi remonter le moral des troupes, le pharmacien affichant une mine bien moins réjouie. Non sans raison, puisque, selon l’étude, 39 % des 402 titulaires interrogés font état de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires